Philippe Ermelier

Philippe chantera dans Les Contes d’Hoffmann et pour le gala L’été du lyrique.

Philippe Ermelier jouit d’une formation artistique très diversifiée : il suit d’abord, dès 1977, les cours de dessin et d’architecture de l’école Boulle, il est l’élève du danseur Casati puis il étudie l’art dramatique avec Jacques Lorcey, Jean-Simon Prévost, Jean Périmony et Jean-Laurent Cochet, Sarah Eigerman à l’école Franco-Amércaine de cinéma et théâtre (FACT), et participe à certains stages de John Strasberg.

Conjointement à sa formation de comédien, Philippe Ermelier travaille dès 1979 sa voix avec Jean-Marie Siougos et Suzy Sach. Il entre en 1986 au (CNIPAL) Centre National d’insertion professionnelle d’Art Lyrique à Marseille où il rencontre Rita Streich.
En 1987 de retour à Paris il entre au conservatoire de Noisy le Sec dans la classe d’Anna-Maria Bondi et en 1989 à l’école d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris dans la classe de Michel Sénéchal. Il se perfectionne avec Jacques Shuilon et Isabelle Carcisans pour le Bel Canto. 

Les festivals Montpellier, Opus 93, Aix en Provence, Carpentras, Avignon…l’Opéra de Paris, l’Opéra de la Bastille, l’Opéra-Comique, les Opéras de Nancy Metz Rouen Strasbourg Rennes Toulouse Marseille Toulon Avignon Bilbao Lubijana Liège Bruxelles Lausanne…l’ont accueilli.
En lyrique il a chanté Ali dans l’Italienne à Alger de Rossini, Laërte dans Mignon d’Ambroise Thomas, Johanne dans Werther de Massenet, Tobia Mill dans La Cambiale di Matrimonio de Rossini, Arbace dans Chrysamante de Haendel, Phinée dans Jephté de Montéclair, Orphée dans Orphée et Eurydice de Gluck, Enée dans Didon et Enée de Purcell, Figaro dans le Barbier de Séville de Rossini, Sganarelle dans le Médecin Malgré lui de Gounod, Colas dans Bastien et Bastienne de Mozart…. 

Sa formation de comédien lui donne la possibilité d’aborder l’opérette ainsi que la comédie musicale : Dédé dans Dédé de Christiné, Phiphi et le Pirée dans Phiphi de Christiné, Kermao dans Coup de roulis de Messager, Jean-Pierre dans La route fleurie de Lopez, Toinet dans Un de la Cannebière de Scotto, Duparquet dans La Chauve-souris de Strauss, Poupouzov et Léopold dans Valse de Vienne de Strauss, Popoff et Lérida dans La Veuve Joyeuse de Lear, Bobinet,Gardefeu, Le Baron, Le Brésilien, Prosper dans la Vie Parisienne d’Offenbach, Calchas, Achille, Agamemnon dans La Belle Hélène d’Offenbach, Le Général Boum dans La Grande-Duchesse de Gérolstein d’Offenbach, La Madou et Raflafla dans Mesdames de la halle d’Offenbach…. 

Il joue Mathusalem dans Cats au théâtre de Paris et Brujon et Javert dans Les misérables à Mogador qui ont reçu un Molière, Tiger Brown dans L’Opéra de quatre’sous de Kurt Weill, Le Barbier dans L’Homme de la Mancha de Mitch Leigh, Don Issachar et le matelot dans Candide de Bernstein…Benjamin Guggeneim dans Titatic. 

Philippe Ermelier a mis en scène notamment : Phiphi, Le Médecin Malgré lui., La Vie Parisienne, La Belle Hélène, La Grande-Duchesse de Gérolstein, Mesdames de la Halle, Orphée et Eurydice, Didon et Enée,         « Feu la mère de Madame, Les fiancés en herbe, Par la fenêtre, Ne te promène donc pas toute nue de Feydeau », « Souvent femme varie de Véronique Daniel … 

Il est directeur du Festival d’Art Vocal en Morvan à Château-Chinon depuis 1994 (le FAVEM) et a donné des cours de chant et d’interprétation à l’Ecole de Comédie Musicale de la S.A.J.E.M, à Spectacle & Go de Thierry Godfroy et à l’I.A.C.P (stageAFDASS).