Matthieu Heim

Matthieu chantera dans Les Contes d’Hoffmann et pour le gala L’été du lyrique.

Matthieu Heim se forme auprès de Howard Crook au Conservatoire Supérieur de Paris-C.N.R., puis obtient un Master Specialized Performance Oper à la Hochschule der Künste de Berne où il est l’élève de Hans-Peter Blochwitz et Barbara Locher. Admis en 2010 au Studio Suisse d’Opéra, il y chante les rôles de Masetto dans Don Giovanni, Calchas dans La Belle Hélène et Slender dans Falsatff de Salieri. À sa sortie, il prend part, sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon, à La cambiale di matrimonio de Rossini, coproduction de l’Académie Baroque d’Ambronay et de la Vocal Academy d’Aix-en-Provence.

Sa discographie comprend Atys et Amadis de Lully (La Simphonie du Marais), Naïs de Rameau (La Simphonie du Marais), Andromaque  de Grétry (Le Concert Spirituel), le Requiem pour Claude de Lorraine, de Pierre Cléreau (Entheos), Psalm de Thierry Machuel (Le Jeune Chœur de Paris), le Stabat Mater d’Esteves (Ensemble William Byrd) et le CD anniversaire des 20 ans des Pages et des Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles.

Parmi ses derniers engagements, on trouve aussi bien Raphaël dans La Création de Haydn que le Premier Prêtre dans La Flûte Enchantée, aussi bien Arkel dans Pelléas et Mélisande que Pandolphe dans La Servante Maîtresse de Pergolèse. Début 2017, il retrouve Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Denis Podalydès dans le rôle du Muphti qu’il avait chanté en 2015 au NCPA de Pékin et au « French May » de Hong Kong.

Licencié ès lettres et agrégé d’histoire, Matthieu est lauréat 2017 de la Fondation Royaumont.